dimanche 28 octobre 2012

DU PAPIER AU PLATEAU

Loïc Porcher, le producteur :
« Éliot a été mis en chantier fin de cet été 2012 sur une base de fonds propres, grâce à la participation sans faille d’une équipe technique et artistique séduite par le projet, faite de professionnels jeunes et moins jeunes. Car même si nous mettons un point d’honneur à défrayer tous les participants de cette aventure, c’est surtout par intérêt pour le projet Eliot qu’ils nous ont rejoint ! Nous avons aussi pu compter sur les offres des loueurs de caméras et de lumière qui nous ont donné les moyens d’aller à la rencontre de l’ambition artistique du film. C’est ainsi que nous avons pu tourner en ALEXA, la caméra numérique d’ARRIFLEX, avec des objectifs de très grande qualité normalement inabordables (Cook et Panavision), et ce à un coût très avantageux. D’autres facilités, telles que la mise à disposition de lieux de tournage, joint à la qualité de l’accueil et du catering, ont créé des conditions favorables au confort de l’équipe.


Et très vite, les premières images nous ont révélé un film encore plus prometteur que nous l’espérions. D’une petite vingtaine de minutes envisagées au début, nous pensons maintenant dépasser la trentaine. De ce constat optimiste, nous avons décidé qu’il fallait absolument donner tous les moyens nécessaires au film pour qu’il soit le plus abouti possible. Quitte à accroître le budget alloué initialement, en nous battant pour obtenir encore plus de possibilités et de soutien. »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire